2007 est mort mais doit on dire vive 2008?

Finance / Budget

En 2007 l’augmentation des prix a lourdement pénalisé le budget des ménages. Selon les produits, une augmentation moyenne de 10% a été notée et, selon les spécialistes, la situation devrait continuer en 2008.

Les produits laitiers ont augmenté, selon les marques, de 10à 15% et l’Insee note une progression des tarifs de gros alimentaires d’environ 3% par rapport à 2006.

Le prix de la baguette a augmenté de 6 à 8% et un rapport retrace l’évolution des prix depuis trois ans sur 250 produits de grandes marques, les plus vendus en hyper marchés, confirme cette flambée des prix. Publié par le Nouvel observateur le 13 décembre dernier, ce rapport confirme une augmentation moyenne de 11,5% sur ces produits, soit très exactement le double de l’inflation calculée par l’Insee.

Et cela devrait continuer en 2008 avec une envolée des prix prévue pour la bière de 8 à 10 %, de 5 à 10 % pour les produits laitiers et une augmentation significative des prix sur la viande bovine.

Le gaz augmente de 4% et le prix des pâtes, de la farine et du sucre va lui aussi flamber.

Les raisons? Les mauvaises conditions climatiques, une demande mondiale en expansion permanente et, dit-on, l’usage d’une partie de la production mondiale pour la fabrication de bio-carburants.

2008 s’annonce sous le signe de l’augmentation du coût de la vie et il n’est pas sur qu’une certaine partie de la population ne se retrouve sur le (mauvais)côté du trottoir.

source:Relaxnews 

Tags : , ,




Sur la même thématique






.