Aspartame : Grossesse et Cancer

Santé / Bien-être

L’aspartame est un édulcorant largement utilisé dans les sodas, chewing-gum, médicament… très répandu généralement dans la composition des produits de consommation dits Light. Sa composition permet de reconstituer le goût du sucre, sans calories. Alors que nous savons qu’abuser du sucre peut-être nocif pour la santé (diabète, obésité, etc.), des études récentes ont tenté de mettre en évidence les risques de l’abus de ce « faux » sucre.

Conséquences sur le cancer :

Une étude italienne a été publiée il y a quelques mois dans l’American Journal of Industrial Medecine sur ce thème. Cette analyse, conduite sur des souris de laboratoire, a tenté de montrer le lien entre aspartame et cancer. Il s’avère que cet édulcorant augmente fortement la probabilité de métastase au foie et aux poumons, notamment chez les rongeurs mâles.

Impact sur les naissances :

Une étude danoise, menée sur près de 60 000 femmes enceintes, montre des résultats surprenants. En effet, le risque d’accouchements prématurés est de 27% plus important chez les femmes en couche qui consomment au moins une boite de soda light par jour. Le préjudice peut atteindre 35% si on en boit 2 ou 3, 78% quand on en absorbe plus de 4 !

Cependant, l’AIE (Association Internationale des Edulcorants) et le RES (Réseau Environnement Santé) contestent « la validité scientifique de ces études ». L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire), quant à elle, prévoit « d’examiner ces nouvelles études en vue d’éventuelles recommandations aux autorités françaises ».

En attendant, essayons de manger équilibré et le plus sainement possible, sans abuser des aliments trop gras et d’éviter les sucres, quels qu’ils soient.

Feryel Mokrani




Sur la même thématique

  • No Related Post





.