Avec les lentilles de nuits, plus besoin de lunettes !

Santé / Bien-être

Vous ne voulez plus vous voir avec des lunettes, vos lentilles vous gênent, une autre possibilité est désormais possible pour mieux voir. Des chercheurs américains ont mis au point une technique révolutionnaire pour les personnes souffrant de myopie. Une lentille à porter la nuit, pour corriger la vision de jour.

Pendant six semaines, une dizaine de personnes a expérimenté ce nouveau procédé. Les résultats sont parus dans la revue Optometry and Vision Science de Mai 2010, aux Etats-Unis. Aujourd’hui, l’utilisation de ces lentilles commence à être proposée par les ophtalmologues.

Agir la nuit, pour corriger le jour

Le procédé est assez simple, mais ne fonctionne que pour les myopies faibles et moyennes. La myopie est due à un allongement de l’œil, qui du fait, ne perçoit plus des images nettes au loin. Ces lentilles semi-rigides ont pour mission d’appuyer sur la cornée et de redonner sa forme originelle à l’œil. La vision se « reforme » au bout de quelques semaines. En portant ses nouvelles lentilles la nuit, plus besoin de correction le jour. Vous êtes libres pendant au moins 8 heures. Pour que le processus fonctionne, il faut impérativement les porter toute la nuit. Après un lapse de temps, ces premières lentilles visant à reformer la cornée sont remplacées par d’autres, de « rétention ». Elles vont maintenir la correction obtenue.

Pas de miracle

L’étude rendue sur ce nouveau genre de correction est très claire : les résultats obtenus sont réversibles. Autrement dit, contrairement à la chirurgie (au laser ou par incision), ces lentilles cessent leur effet lorsque l’on arrête le traitement. La myopie reviendra alors, au même niveau qu’elle était avant de commencer à utiliser les lentilles de nuit. C’est pour cela qu’il est recommandé de bien les porter rigoureusement, sinon l’effet sera nul.
Pour le moment, les médecins n’ont pas encore assez de recul pour savoir quels peuvent être les contre-indications et les effets à long terme de ce traitement. Tout cela sera plus clair quand l’utilisation de ce procédé aura été testée par le grand public. Mais ces bons résultats sont approuvés, cette nouvelle technique pourrait bien être une autre alternative à la chirurgie, et aux corrections classiques.

Carole Schirrer




Sur la même thématique

  • No Related Post





.