Bien choisir son prêt étudiant

Finance / Budget

Financer sa vie étudiante n’est pas simple. Souvent, l’image du jeune et ses pâtes n’est pas très éloignée de la réalité. La solution quand on n’est pas boursier : le prêt étudiant. Voici quelques conseils pour bien le choisir.

Première étape : déterminer la somme dont vous aurez besoin. Ne comptez pas seulement le coût de vos études, mais aussi les fournitures, la durée, un loyer (si vos études se font dans une autre ville que la vôtre), ou encore vos revenus éventuels… Tout ce qui peut être dépensé durant vos études. Pas d’inquiétude, les banques acceptent de prêter de 1000 à parfois 30 000 euros, ce qui vous laisse une bonne marge.

Comparer : la clé de la réussite

Ensuite, pour décrocher le meilleur contrat possible, il n’y a qu’un seul moyen. Il faut comparer les offres des différentes banques. Le prêt étudiant est un produit très sollicité. Les banques se livre donc une véritable concurrence. Un bon avantage pour vous. La chose à bien regarder, c’est le Taux Effectif Global de votre prêt. C’est à dire, la totalité du montant du crédit, intérêts, frais et assurance compris. L’étudiant ne peut, par ailleurs, se soustraire à l’assurance. Elle vous protègera en cas d’incapacité de travail, d’invalidité ou de décès. Nous vous conseillons également de choisir un taux fixe et non variable. Vous remboursez ainsi la même somme chaque mois. Bien entendu, plus la durée de votre prêt est longue, plus le taux est élevé. Quoi qu’il en soit, vos mensualités ne doivent pas dépasser 33% de votre budget, sinon c’est la catastrophe assurée et il vous sera difficile de vivre.
Pour les étudiants qui n’auraient pas le temps de travailler en plus de leurs études, pas d’inquiétude. Si l’on ne peut justifier de revenus réguliers à la banque, elle demandera une caution (souvent, les parents). En cas de soucis, il y aura toujours quelqu’un pour rembourser votre crédit et éviter tous problèmes avec la banque.
Il est possible également de ne pas rembourser le crédit pendant la durée d’études. Certains établissements financiers proposent des franchises permettant de ne rien payer pendant la période donnée. Il y a aussi ce que l’on appelle la franchise partielle, c’est à dire que vous pouvez ne rembourser que l’assurance et les intérêts dans un premier temps, et le reste plus tard.
Vous avez 7 jours pour annuler votre prêt après la signature du contrat. Aucun justificatif ne vous sera demandé.

Carole Schirrer




Sur la même thématique

  • No Related Post





.