Comment fonctionne une carte bancaire prépayée ?

Finance / Budget

Apparues récemment dans le paysage économique français, les cartes bancaires prépayées rechargeables constituent aujourd’hui un moyen simple et rapide de procéder au règlement de diverses transactions, accessibles aussi bien aux personnes bénéficiant d’un autre moyen de paiement qu’aux plus jeunes ou encore aux usagers frappés d’une interdiction bancaire. Reprenant la forme de leurs homologues traditionnelles, celles-ci se présentent, elles aussi, comme un rectangle de plastique dans lequel se trouvent insérées une puce électronique et une bande magnétique, pour rester compatibles avec l’ensemble des terminaux disponibles actuellement et offrir le même niveau de sécurité que les autres moyens de paiement proposés par les banques.

Nécessitant, avant toute utilisation, de disposer du solde nécessaire à la réalisation de la transaction, les cartes bancaires prépayées rechargeables peuvent être rechargées selon une grande diversité de moyens, permettant ainsi une plus grande souplesse dans leur utilisation, comprenant notamment la possibilité d’effectuer cette opération par virement, à l’aide d’une autre carte bancaire, par un dépôt d’espèces ou encore par l’achat d’un coupon spécialement prévu à cet effet. Une fois cette simple opération réalisée, la carte bancaire prépayée rechargeable peut être utilisée comme toute autre moyen de paiement traditionnel, la validation de la transaction par l’entrée du code confidentiel fourni avec le moyen de paiement restant ici encore obligatoire.

Particulièrement polyvalentes, les cartes bancaires prépayées rechargeables peuvent être utilisées dans les mêmes fonctions que leurs homologues plus classiques, permettant ainsi par exemple de retirer des espèces auprès d’un Distributeur Automatique de Billets, d’acheter du carburant dans d’une pompe à essence automatique, ou encore de valider toutes sortes de transactions en ligne, celles-ci comportant en effet l’ensemble des mentions nécessaires à la réalisation de ces opérations devenues relativement courantes de nos jours, apportant même une sécurité supplémentaire à cette démarche, puisque la fraude se trouve automatiquement limitée aux seuls montants présents, tout dépassement de celui-ci restant formellement impossible, avec ce type de solutions.

Afin de garantir la meilleure sécurité possible, les cartes bancaires prépayées rechargeables nécessitent toutefois, avant toute utilisation, la réalisation d’une opération spécifique, visant à activer la puce présente sur celles-ci, ce pourquoi il peut alors s’avérer être nécessaire de recourir à un terminal spécialement prévu à cet effet, ou de se rendre sur la plate-forme Internet du prestataire choisi, afin de procéder à l’opération en suivant l’ensemble des démarches prévues. De la même manière, en cas de perte ou de vol, bien que les conséquences restent généralement limitées, il est aussi tout à fait possible de faire opposition, permettant alors d’obtenir la désactivation de la puce, offrant l’opportunité de réduire au maximum les éventuels inconvénients que pourrait engendrer une utilisation frauduleuse.

Très simples d’utilisation, les cartes bancaires prépayées rechargeables constituent aujourd’hui une bonne alternative aux solutions traditionnelles proposées par les établissements bancaires, bien qu’ils conviennent cependant de garder à l’esprit, lors de leur utilisation, que celles-ci, contrairement à leurs homologues, entraînent généralement des frais relatifs à chaque transaction, qu’il est donc nécessaire de prendre en compte afin de maîtriser au mieux son budget.




Sur la même thématique

  • No Related Post





.