Comment remédier au mal de mer ?

Santé / Bien-être

Le système vestibulaire est un réseau de canaux semi circulaires situés à l’intérieur de l’oreille interne qui permettent d’informer le cerveau sur le placement du corps. Dans tous les moyens de transports quels qu’ils soient, tous ces capteurs sont perturbés en mer ou en voiture… et le cerveau n’arrive plus à garder un bon équilibre de nos systèmes. Il s’agit du mal de transports en général et dans notre cas du mal de mer, qui s’avère plus ou moins intense en fonction des personnes.

Le mal de mer se manifeste par une sensation de malaise avec de la sueur, de la pâleur, de l’hyper-salivation, de la nausée, des vomissements, des vertiges, de la faiblesse…

Selon certains marins, les facteurs aggravant le mal de mer mais pas déclenchant, ce sont les quatre « F », les éléments bien connus, à savoir, la Faim, la le Froid, la Fatigue et enfin la Frousse.

Pour éviter ou atténuer les désagréments du mal de mer parfois inévitables, essayez de bien dormir la nuit et même faire la sieste, manger des repas réguliers avec des aliments solides, mais légers, évitez l’alcool, le café et les boissons gazeuses, mettez une tenue vestimentaire adéquate, ni chaude ni froide et enfin pour combattre la frousse, éviter de rester seul mais ne restez pas en compagnie de ceux qui ont déjà le mal de mer.

Une fois sur le bateau, essayez de vous mettre au centre, la tête dirigée dans le sens de la navigation, ou dehors, à l’air frais et regardez l’horizon, ce repère peut aider le cerveau à se débarrasser du ballottement. Evitez surtout d’y penser et essayez par tous les moyens de vous occuper l’esprit. Si toutefois vous avez encore le mal de mer, mettez le bracelet autour du poignet qui agit en médecine chinoise, par pression sur des points de circulation bien précis et partant aide à combattre l’angoisse, les vertiges et la peur. L‘autre remède efficace et recommandé par les marins, est la banane qui permet de calmer les aigreurs et combler rapidement l’estomac. Il ya aussi le chewing-gum qui peut parfois soulager.

Dans le cas où vous ne vous sentez pas du tout soulagé, ayez recours au médecin qui vous prescrira le traitement adéquat comme par exemple le régulateur pour l’oreille interne qui est à prendre avant le départ, les antivomitifs et antinauséeux, les antihistaminiques ou les médicaments homéopathiques. Par contre si vous vous sentez vraiment mal, retournez à terre bien évidemment dans la mesure du possible.




Sur la même thématique

  • No Related Post





.