Jeux on-line : La guerre des sexes est relancée

High tech / Techno

Mais qui a dit que la rivalité homme/femme n’existait plus ? Le machisme et le féminisme ne sont-ils plus tendances ?
Si c’est ce que vous pensez, vous ne connaissez sûrement pas femmevshomme.com. Ce site propose un questionnaire comportant 10 questions mélangeant culture général, logique, mathématiques, histoire, géographie… Le but étant de donner un maximum de bonnes réponses en un temps limité, pour faire accroître le score soit des filles, soit des garçons, selon votre sexe.

Les résultats sont publiés chaque jour, en indiquant qui des femmes ou des hommes ont été les plus brillants ; on affiche le pourcentage d’intelligence du sexe le plus fort du moment. Pour ne pas fausser les résultats, chaque participant a le droit de ne jouer qu’une seule fois par jour et, est invité à recommencer le lendemain.

Une nouvelle version a été lancé le Lundi 15 Novembre 2010, et permet aux candidats d’avoir un identifiant, de suivre leur progression et leurs performances, ainsi que de défier d’autres participants. Malgré des problèmes logistiques, et en seulement quelques heures, une centaine de membre avait déjà créé un compte sur le site. Le 17 janvier, on dénombrait officiellement 1000 membres du site : 386 femmes contre 614 hommes.

Marie, 32 ans, avoue s’amuser quotidiennement sur femmevshomme.com. Elle aime les défis, et partage son score sur des réseaux sociaux.  » Ce jeu permet une certaine rivalité entre hommes et femmes, mais toujours dans un esprit bon enfant. On veut toujours faire mieux jour après jour et le défi en devient d’autant plus personnel. » a-t-elle expliqué.

Thomas, 24 ans, quant à lui, raconte que fréquemment il utilise les résultats du jour, lorsque l’avantage est masculin, pour « taquiner ses amies ». « Ce jeu est intéressant, la nouvelle version semble encore meilleure. Les questions sont plutôt pertinentes et permettent d’accroître sa propre culture générale. » confie-t-il.

Ludique, marrant et surtout à prendre au second degré, ce jeu perdure depuis maintenant plus d’un an et comptabilise près de 200 000 parties jouées, le but final étant de désigner le gagnant de la semaine. Rose pour les filles, bleu pour les garçons, il est donc important pour les combattants de défendre bec et ongle leur couleur, de peur d’être désigné comme les looser.

Alors, si vous vous sentez apte à « apporter votre pierre à l’édifice » n’hésitez surtout pas, et rendez vous sur femmevshomme.com.

Feryel Mokrani




Sur la même thématique

  • No Related Post





.