L’huile d’argan, l’or du Maroc

Beauté / Mode

L’huile d’argan est utilisée depuis des millénaires dans les communautés berbères du sud du Maroc. Depuis quelques années, cette huile miraculeuse a envahi les rayons cosmétiques européens.

Cette huile provient de l’arganier, un arbre qui pousse dans le sud-ouest du Maroc. Dans cette région aride (Sahara Occidental), voir un arbre pousser est une bénédiction. Très vite la communauté amazighe de l’Atlas apprend à tirer profit de son fruit et en extrait l’huile d’argan. Les femmes l’utilisent alors pour tous. D’abord pour hydrater leurs cheveux et leur corps, soumis aux rudes conditions climatiques. L’huile d’argan devient un baume à tout faire. Elle soigne les égratignures des enfants, empêche l’apparition de vergetures, renforce les ongles… Mais elle est aussi consommable. Les femmes l’utilisent en cuisine.

Huile aux milles vertus

On découvre plus tard que l’huile d’argan contient un cocktail de vitamines bon pour la peau (notamment riche en vitamine E), de l’Oméga 3 et 6. On dit alors que l’huile d’argan agit à l’intérieur et que les effets se voient à l’extérieur. A l’extérieur car elle ralenti les effets de temps, cicatrise, et répare les peau abîmées. A l’intérieur car elle réduit le taux de mauvais cholestérol, l’hypertension, est bonne pour le fois et stop les radicaux libres. Les marques de cosmétiques commencent alors à exploiter le filon. Des coopératives, uniquement composées de femmes, se forment dans le sud-ouest du Maroc pour commercialiser le produit. Il faut savoir que sa production est très réglementée, car le fruit de l’arganier ne pousse pas souvent.
Les occidentaux découvrent petit à petit cette huile épatante. Toutes les sociétés en production de cosmétique se mettent à proposer de l’huile d’argan. Les aficionados préfèrent la bio, plus efficace selon elles que les bouteilles distribués par les grandes enseignes de produit de beauté. Sur Internet, on se met à trouver des recettes à base d’huile d’argan, ou des mélanges pour le corps. L’avantage de cette huile, c’est que lorsqu’elle n’est pas traitée, elle n’a aucune odeur. Bien sûr, l’huile cosmétique et l’huile alimentaire ne sont pas traitées de la même façon. On ne peut pas acheter un flacon d’huile d’argan bio, et le verser sur sa salade. L’huile d’argan qui sert en cuisine est torréfiée. Elle a donc plus de goût et est plus foncée.

Ce secret de beauté des berbères est aujourd’hui devenu un produit culte, principalement pour la beauté, dans le reste du monde. L’huile d’argan est aujourd’hui considéré comme un produit de santé, plus que de beauté.

Carole Schirrer




Sur la même thématique

  • No Related Post





.