L’assurance vie en ligne

Finance / Budget

L’assurance vie, le placement préféré des français, en terme de volume d’investissement, a su évoluer avec son temps puisqu’il est, aujourd’hui, possible d’y souscrire en ligne. Si, en 2007, elles ne représentaient que 1 % à 2 % de l’ensemble des contrats signés, force est de constater que les avantages proposés attirent de plus en plus d’épargnants.

Le premier attrait des assurances vie en ligne réside dans leur fiscalité préférentielle ; en effet, pour les contrats datant de plus de 8 ans, les plus-values ne donnent lieu qu’à un Prélèvement Forfaitaire Libératoire de 7,50 %, après un abattement de 4 600 € pour une personne seule ou de 9 200 € pour un couple, ou peuvent, au choix de l’épargnant, être intégrées à ses revenus au moment de la déclaration de cet impôt. En cas de décès du souscripteur, les assurances vie présentent également des avantages puisque le capital versé est exonéré des droits de succession, jusqu’à 152 500 € par bénéficiaire pour l’épargne capitalisée versée avant l’age de 70 ans.

Si les assurances vie en ligne bénéficient des mêmes avantages fiscaux que les contrats plus classiques, elles s’en démarquent par leurs tarifs particulièrement attractifs, proposant, en plus, un grand nombre de prestations gratuites, alors que les banques traditionnelles appliquent des frais supplémentaires comme, par exemple, les droits d’entrée et de tenue de compte ou encore les prélèvements sur les versements, ce qui ajoute à l’attrait de cette nouvelle façon de gérer ses placements. En effet, pour se démarquer de la concurrence, les organismes présents sur la toile affichent des tarifs réduits au maximum, s’appuyant, pour réaliser des économies substantielles, sur l’absence d’infrastructure locale, rendue inutile par l’utilisation des nouvelles technologies de la télécommunication. Ce mouvement a aussi eu pour conséquence de permettre une certaine simplification des démarches puisque la souscription d’une assurance vie en ligne se fait sans rendez-vous, le client pouvant réaliser lui-même cette opération en remplissant un simple formulaire.

Si les assurances vie en ligne reposent sur les mêmes placements que les assurances vie classiques, il convient de constater que ceux-ci proposent souvent des rendements plus élevés ; ceci peut s’expliquer par deux raisons distinctes, la première étant la diminution des frais de fonctionnement des organismes qui les proposent, la seconde résidant, quant à elle, dans l’innovation dont ces derniers font preuve pour mettre en place de nouveaux produits comme, par exemple, la possibilité d’investir dans des SICAV ou des FCP.

Cet esprit d’innovation, ajouté à la jeunesse des organismes qui proposent ces nouveaux contrats, est sans doute à l’origine de la méfiance de certains investisseurs envers ces placements à long terme. Il convient dès lors de préciser que, s’il existe une multitude d’offres, proposées par un nombre important d’intermédiaires, la réalité montre que seules quelques grandes marques sont en mesure de les distribuer, les enseignes mises en avant étant, bien souvent, des filiales de grands groupes, permettant alors d’offrir aux épargnants de meilleures garanties. Les banques traditionnelles, ayant pu tester le marché sous couvert d’anonymat et constater qu’il y avait bien là une opportunité à saisir, commencent à se lancer, cette fois-ci, sous leur propre nom, permettant ainsi aux investisseurs de bénéficier d’un choix encore plus large.




Sur la même thématique

  • No Related Post





.