Le livret A concurrencé par l’assurance vie

Finance / Budget

Le livret A, dont le taux de rémunération est désormais maintenant de 1.25% depuis le 01 Août 2009, est aujourd’hui concurrencé par les super livrets d’épargne mais surtout par l’assurance vie.

Peu de gens savent qu’un contrat d’assurance vie, après huit ans, peut être utilisé comme un placement de trésorerie avec une fiscalité adoucie.
Rappelons les règles de la fiscalité de l’assurance vie: après 8 ans de détention, les rachats ne sont plus imposés qu’à 7.5% ( +12.1% de prélèvements sociaux ) avec un abattement de  4 600 euros pour une personne seule et 9 200 euros pour un couple marié ou pacsé.

Les petits épargnants peuvent donc tout à fait faire des retraits partiels sur leur contrat sans aucune fiscalité ( hormis les prélèvements sociaux de 12.1% )

Maintenant intéressons nous à la rémunération:

Elle est supérieure à 4% nets de frais de gestion chez la plupart des contrats en ligne; les contrats des banques et assureurs classiques étant parfois légèrement en dessous de 4% pour les moins bons.

Enfin regardons la disponibilité des fonds:

Après huit ans de détention, les fonds sont disponibles à tout moment, il suffit d’envoyer une simple lettre à l’assureur ou au gestionnaire du contrat.

Un rendement supérieur à 4%, une fiscalité attractive, des fonds disponibles à tout moment dès lors que le contrat à huit ans ou plus … tout milite pour le choix de l’assurance vie.

D’autant plus que les autres livrets bancaires comme le livret de développement durable ou le livret bleu ont le même taux de rendement que le livret A.

Mais alors où est le piège ?
Le piège peut se situer au niveau des droits d’entrée du contrat d’assurance vie car certains banquiers ou assureurs continuent de prélever des frais d’entrée.

Pour contourner cela, on peut choisir des contrats en ligne qui présentent l’avantage de ne pas avoir de frais de souscription et de pouvoir se gérer en ligne.

Tags : ,




Sur la même thématique






.