les allergies alimentaires de bébé

Grossesse / Bébé

L’allergie alimentaire est une réaction immunitaire excessive contre une substance considérée comme ennemie par l’organisme. On parle d’allergène si l’aliment n’est pas toléré et provoque la production d’anticorps lors de la prochaine ingestion.

Chez le nourrisson, l’allergie alimentaire se révèle essentiellement par des signes cutanés, le plus fréquent étant l’eczéma, 80% des cas chez les enfants de moins d’1 an. Puis peuvent survenir les poussées d’urticaire, les vomissements, les gonflements, les diarrhées, mais aussi les démangeaisons des yeux, les rhumes et, plus grave, l’asthme.

Une fois diagnostiquée par l’allergologue, bébé devra apprendre à grandir en gérant ses allergies.

Cinq aliments sont responsables de 78% des allergies alimentaires chez l’enfant :

 L’oeuf (36%), l’arachide (24%), le lait de vache (8%), la moutarde (6%) et le poisson (4%).

Pour préserver une vie sociale normale de l’enfant, il est essentiel de prévenir les personnes qui s’occupent de lui (crèche, nourrice, grands parents, école etc…) et d’apprendre à l’enfant à avoir les bons réflexes : refuser un bonbon, une part de gâteau ou tout simplement un chocolat chaud.

L’enfant que l’on a éduqué mémorise très vite les aliments auxquels il a droit et l’on facilite ainsi son autonomie et intégration.

En attendant il faudra se transformer en « contrôleurs vigileants » de l’étiquetage et traquer entre les lignes la composition des aliments.

Tâche ardue et pourtant necessaire si l’on veut aider bébé à devenir un grand.

Tags : , , ,




Sur la même thématique






.