Les banques en ligne

Finance / Budget

La popularité grandissante d’Internet contraint les banques à utiliser ce moyen de communication pour tenter d’adapter leur offre aux nouvelles habitudes de leurs clients. De nos jours, Internet propose une palette infinie de services, raison pour laquelle les établissements financiers ont décidé de ne pas rester à la traîne.
Même si beaucoup ont déjà entendu parler des banques en ligne, peu ont déjà osé franchir le pas. En France, tout ce qui a trait à l’argent reste empreint d’une certaine solennité et le fait de pouvoir réaliser des transactions à travers le monde peut parfois sembler un peu léger. Quoi qu’il en soit, les banques en ligne présentent à la fois des avantages et des inconvénients lorsqu’il s’agit de les comparer à leurs concurrents traditionnels.

Sans vouloir prendre partie pour les services en ligne, force est de constater que ceux-ci présentent de
nombreux avantages. Ils permettent au client de gérer son compte où qu’il soit dans le monde et quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, de manière simple et efficace. Certaines interfaces facilitent encore davantage la tâche des internautes puisqu’elles sont compatibles avec des logiciels de gestion tels que Microsoft Money ou encore Quicken, optimisant ainsi la tenue du compte, souvent encore améliorée par la possibilité de mettre en place des alertes SMS, entièrement paramétrables, dont le but est d’avertir dès qu’une opération importante est effectuée.

Les banques en ligne offre donc un service à la fois simple et parfaitement efficace. Aujourd’hui, un ordinateur suffit, par exemple, pour régler ses factures ; plus besoin de chéquiers, d’enveloppes ou encore de timbres, puisqu’il est possible, en quelques clics, de remplir un chèque en ligne pour le faire expédier directement à l’adresse de son choix. Le gain de temps, de plus en précieux, dans une société où tout doit toujours aller plus vite sera, sans doute, un atout majeur dans le développement des banques en ligne.

La réduction des coûts est également élément tout à fait intéressante. D’après une enquête réalisée, en 2008, par le magazine Capital, les tarifs des banques en ligne sont, de manière générale, inférieurs de 50 % à ceux pratiqués par les établissements traditionnels. Il est facile de comprendre la raison d’une telle différence, les banques en ligne ne possédant pas d’agences ont besoin de moins de personnel et, par conséquent, peuvent se permettre de proposer des prix plus attractifs à leurs clients. Les services ne sont pas de moindre qualité pour autant puisqu’un service téléphonique reste à l’écoute des internautes sur une amplitude horaire relativement large, permettant ainsi de résoudre leurs difficultés au plus vite et palliant ainsi au manque de contact pour parfois empêcher certains clients de franchir le pas vers ce nouveau monde virtuel.

Pour apporter une réponse à cette crainte souvent formulée, certaines interfaces permettent de s’adresser, par webcams interposées, à son conseiller personnel. Les banques en ligne doivent donc redoubler d’imagination pour remédier aux objections qui leur sont faites et proposer des offres leur permettant de se distinguer de leurs adversaires traditionnels pour attirer toujours plus de clients.

Dotées d’une grande capacité d’adaptation, les banques en ligne ont déjà conquis 10 % de la population et ne compte visiblement pas s’arrêter là, mettant à la disposition des internautes des petits plus, certes accessoires, mais tout de même agréables comme, par exemple, Fortuneo avec la carte bancaire personnalisable.




Sur la même thématique

  • No Related Post





.