Les faillites de banques aux USA aussi nombreuses en 2010 qu’en 2009

Finance / Budget

Sept nouvelles faillites de banques ont été enregistrées aux Etats-Unis le 22 octobre. Depuis le début de l’année 2010, ce sont donc 139 banques qui ont fermé leurs portes. A une banque près, ce total est identique à celui enregistré sur l’ensemble de l’année 2009.

La FDIC, l’autorité publique de garantie des dépôts bancaires, a annoncé que les régulateurs bancaires avaient procédé à la fermeture de sept établissements sous-capitalisés.

Hillcrest Bank était le plus grand d’entre eux. Cette banque du Kansas contrôlait 1,65 milliards de dollars d’actifs et 1,54 milliards de dollars. Deux autres banques se situaient en Georgie et deux en Floride. Or ces deux Etats font partis de ceux les plus affectés par la crise du marché immobilier.

Sur ces sept enseignes bancaires, six ont obtenu un repreneur pour les clients et les actifs. Cependant, la FDIC n’a trouvé aucun repreneur pour la First Arizona Savings. Cette petite banque de l’Arizona comptait sept agences et gérait 272 millions de dollars d’actifs et 199 millions de dollars de dépôts. Les clients seront remboursés par la FDIC à concurrence de 250.000 dollars.

Le site internet de la First Arizona Savings fait état de vingt biens immobiliers saisis et pour lesquels un acquéreur était recherché. Ce patrimoine immobilier comportait notamment quatre villas aux prix de 1 à 1,5 million de dollars.

Si le record des faillites bancaires remonte à 1989 avec 534 établissements fermés, l’année 2009 était elle-même à marquer d’une croix rouge avec le plus grand nombre de faillites bancaires enregistrées depuis 1992.




Sur la même thématique

  • No Related Post





.