Mon nouveau canapé

Décoration / Maison

C’est décidé! Cette année, on se débarrasse du vieux canapé récupéré chez tante Sophie et on se fait plaisir!

Mais avant de jeter notre dévolu sur le premier canapé venu, on va commencer par faire le tour des magasins, puis les sites de mobilier, puis les sites de décoration, puis retour dans les magasins etc… jusqu’à ce que, finalement, on en ait tellement vu qu’on ne sait plus lequel choisir.

Et tout ça, parcequ’on a oublié de se poser les bonnes questions.

Pour éviter de faire des erreurs, voici les 5 questions essentielles:

- De quelle place dipose-t-on?

Le salon est il suffisament grand pour supporter un canapé 3 ou 4 places, voir un canapé d’angle?

L’immense et magnifique canapé vu dans la boutique aura-t-il le même aspect dans un salon aux dimensions modestes?

A-t-on bien vérifié l’emplacement des portes et fenêtres, le nombre de radiateurs et a t-on pensé au passage necessaire pour accéder au canapé?

Le plus simple et le plus efficace est de prendre les mesures exactes de la pièce en inscrivant chaque élément pour être sur que le canapé trouvera sa place.

- Quel type de canapé cherche-t-on?

Fixe ou transformable, avec ou sans accoudoir, repose pied ou pas?

Désire-t-on pouvoir y faire la sieste ou recevoir beaucoup de personnes?

A-t-on envie d’y ajouter des fauteuils?

L’espace dont on dispose est déterminant pour faire le bon choix mais aussi son mode de vie et le nombre de personnes qui compose la famille.

- Tissu ou cuir?

Les canapés en cuir ont l’avantage de bien vieillir. Les premiers prix sont généralement fabriqués en cuir de buffle ou de jeune vache, robustes mais moins souples. Le haut de gamme, en cuir « pleine fleur » est plus confortable mais beaucoup plus cher.

Est-ce qu’il y a des animaux et des enfants dans la maison? Si la réponse est oui, attention aux griffures et salissures en tout genre.

Les tissus coton ne sont pas très onéreux mais à ne recommander que si le canapé est entièrement déhoussable et lavable en machine.

Le must? les tissus microfibres qui n’absorbent pas les tâches et se nettoient facilement.

- Combien est on prêt à payer?

On n’achète pas un canapé très souvent dans une vie. C’est un investissement lourd qui mérite réflexion.

Désire-t-on garder le canapé longtemps ou préfère-t-on en changer souvent?

Est-on fixé dans notre mode de vie ou celui ci va t-il évoluer avec la venue d’enfants ou de problables déménagements?

Il est essentiel d’établir un budget en fonction de ses propres critères et de ne pas se laisser convaincre d’investir plus que nécessaire.

Voilà, nous sommes prêts pour mettre le canapé de tante Sophie aux encombrants. Pour plus d’idées déco, on consulte le guide décoration.

Tags : , , , , , , ,




Sur la même thématique






.