Paiements en ligne : la révolution WeXpay

Finance / Budget

WeXpay lance « e-monnaie », une innovation numérique qui a reçu l’agrément de la Banque de France et dont les utilisateurs du Web pourront désormais se servir de la même manière que s’ils payaient avec du liquide. Avec cette solution, l’usager n’aura plus qu’à taper un code à 16 chiffres pour payer en ligne, et ce, quelque soit la somme à débiter, même si elle se compose de centimes d’euros. Il n’est donc pas impossible de penser qu’une solution réellement nouvelle et pour le moins facile d’utilisation vient d’être créée !

Les achats en ligne connaissent un essor fulgurant. L’an passé, plus de 25 millions de personnes ont réalisé des transactions sur Internet (pour un montant global de 31 milliards d’euros), ce qui représente près des trois quarts des « surfeurs » de notre pays (selon Fevad/Médiametrie). On peut donc parler d’une véritable poule aux œufs d’or pour les entrepreneurs qui ont monté des business en ligne.

Plusieurs facteurs peuvent apporter un éclairage à cet essor fulgurant : l’offre très variée, des prix toujours plus intéressants pour le consommateur, des outils de comparaisons très accessibles ou encore le confort qu’offre la toile (je ne perds plus de temps, je peux commander dès que je le souhaite, je n’ai plus à aller chercher mes colis à la Poste…).

Pour autant, deux points auraient tendance à freiner le mouvement : le nombre peu élevé des moyens de paiement dont disposent les usagers et la toute puissance de la carte bancaire pour acheter en ligne. Ainsi, plus de 10 millions d’usagers du Net ne peuvent aujourd’hui payer par Internet. Parmi ceux-ci on recense ceux qui ont moins de 18 ans, ceux qui craignent encore de communiquer leurs coordonnées bancaires ou encore ceux qui n’ont tout simplement pas de compte en banque et qui, selon l’INSEE 2008, représentent tout de même près d’un pour cent des ménages de notre pays. Ajoutons à cela que nombre d’usagers aimeraient aujourd’hui pouvoir payer en ligne leurs commandes, fussent -elles modestes, sans devoir toujours sortir leur carte bleue.

C’est pour toutes ces rasions que la nouvelle solution présentée par WeXpay va sûrement soulever l’enthousiasme et susciter l’intérêt d’un grand nombre d’utilisateurs du web, notamment ceux qui, on vient de le voir, aimeraient pouvoir régler en espèces leurs petits achats en ligne.

De la même manière qu’au quotidien nous nous servons presque autant de notre carte bleue que du liquide que nous avons sur nous, tout le monde pourra usiter WeXpay afin de payer en liquide sur la toile.

M. Zizka, Président d’EXPAY, précise : « Nous avons relevé une grande attente des internautes pour pouvoir désormais régler en espèces sur le net. Voila pourquoi WeXpay a considérablement investi en recherche afin de pouvoir répondre au mieux à ces attentes avec une innovation aussi sécurisée qu’accessible à tous. Ainsi, et compte tenu des très fortes exigences que nous avions pour créer cette nouvelle solution, nous pensons pouvoir rapidement amener l’usager à changer ses habitudes de consommation, c’est-à-dire à payer désormais ses achats virtuels en espèces mais sans pour autant ranger au placard sa bonne vieille carte bleue ».

Comment utiliser WeXpay ?

Rien de bien compliqué : je vais dans un des 5500 points de charge existant aujourd’hui sur le territoire, j’échange (contre un code à 16 caractères qui me permettra d’acheter en ligne dès 1 euro sur les sites marchands partenaires de WeXpay) la somme de liquide que je désire (minimum 5 euros et maximum 250 euros). Par ailleurs, notons que je peux également obtenir mon code (jusqu’à 250 euros toujours) directement en ligne.

Aussi accessible qu’instantané, le distributeur délivre ensuite un code WeXpay grâce à son terminal de paiement informatique usuel, contre une somme d’espèces décidée par l’usager. Dès que le montant évolue, une commission est automatiquement reversée au client. Quant à l’installation de la solution sur l’ordinateur, elle ne coûte rien, aucun frais de dossier, pas d’abonnement à régler ni d’achat de nouveau matériel. Et pour les dangers de produits invendus, il n’y en a plus.

Le réseau de distribution de WeXpay rassemble des diffuseurs de presse des maisons de la presse et il compte aujourd’hui dans ses rangs plus de 5000 partenaires (+ de 10 000 sont attendus avant l’année prochaine, dans l’hexagone mais aussi en Belgique, au Luxembourg et dans les départements d’outre-mer), eux-mêmes certains de la réussite de cette solution très innovante.

De la même manière que les paiements effectués en liquide, la solution WeXpay est sécurisée, très simple d’accès et vise une clientèle mondiale qui ne laissera plus personne à la marge (comme on l’a vu plus haut). Avec WeXpay tout le monde pourra payer en ligne à partir d’un euro. Quant aux codes propres au système, on peut les cumuler, les diviser et les utiliser de nouveau autant de fois qu’on le souhaite, sans date limite. Si l’usager en manifeste le souhait, ces codes peuvent être doublés d’une protection parentale qui visera à bloquer tout paiement sur des sites réservés aux adultes.

WeXpay bénéficiera aussi aux marchands en ligne qui trouveront en lui une alternative d’achat et pourront donc toucher davantage de prospects. WeXpay est par ailleurs compatible avec toute sorte de sites vendeurs et des modules de paiement existent aujourd’hui sur une très grande partie des plates-formes e-commerce (Oxatis, 42Stores, StoreFactory…) ou de paiement (Atos, Payline, Paybox…).

Comme on l’a vu plus haut, aucun investissement ou contrat de vente en ligne n’est nécessaire. Et WeXpay est l’unique solution garantissant entièrement le paiement des achats aux commerçants virtuels. C’est donc la fin des dangers provoqués par les impayés et autres fraudes, hélas monnaie courante sur le web. En annulant la répudiation du paiement et les dangers inhérents à la fraude, WeXpay amoindrit sensiblement les montants de gestions des achats et des ventes en ligne. Par ailleurs, le système récupère uniquement une commission sur les paiements, et celle-ci est bien en dessous de tout ce qui se pratiquait couramment jusqu’à maintenant.

Aujourd’hui, ce sont quelques 350 sites Internet qui ont choisi d’être partenaires de WeXpay, dans tous les domaines (tourisme, textile, high-tech….) Afin que l’offre reste très variée pour l’usager du net. Et la plupart des autres sites marchands veulent aussi devenir affiliés, comme Bazarchic.com, Zeturf.com, Ankama.com, Alllopneux.com…

L’entreprise EXPAY (qui chapeaute donc WeXpay) possède deux brevets et a obtenu le label OSEO « entreprise innovante ».

On l’a vu, la société a donc énormément misé sur la recherche et le développement et a observé avec le même sérieux les lois régissant l’activité du commerce en ligne, notamment tout ce qui a trait au blanchiment. Tout cela pour être irréprochable et faire référence dans la sphère du net. Et ainsi obtenir le statut particulier qui vient de lui être accordé, trois ans après avoir sollicité pour cela les instances de la Banque de France. Expay devient ainsi la toute première entreprise hexagonale du net à se voir attribuer par l’ACP/DAAR (banque de France) l’agrément définitif et sans aucune restriction d’Emetteur de Monnaie Electronique. Et ceci constitue bien sur une assurance de qualité supplémentaire (numéro code interbancaire 16398Z).

M. Zizka conclut : « Grâce à cet agrément que nous avons reçu, nous pouvons désormais nous targuer d’une réelle légitimité au sein du marché hyper-concurentiel qui est celui de la vente en ligne. Par ailleurs, cet agrément nous autorise également à être perçu comme une société apte à fournir sa propre monnaie électronique. Et tout ceci nous aidera à coup sur à connaître une croissance rapide et importante ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page www.wexpay.com




Sur la même thématique

  • No Related Post





.