Quelles solutions pour des problèmes survenus en voyage ?

Voyage / Tourisme

Avant de partir en voyage et en règle générale, toute personne essaye d’organiser au mieux son voyage pour éviter de vivre des problèmes capables de gâcher les vacances prévues.

Ainsi, malgré votre organisation et vos prévisions, vous pouvez vous trouver par exemple dans une situation de vol de votre passeport ou de vos papiers, qu’ils soient, le permis de conduire, la carte d’identité nationale…commencez au plus vite par faire une déclaration auprès du commissariat de police le plus proche du lieu de la perte ou du vol. Ensuite, prévenez le consulat pour qu’il enregistre la perte ou le vol. Il vous procurera un récépissé que vous devrez présenter au moment du renouvellement du document. Le consulat peut vous donner un passeport d’urgence pour une année et pour un tarif de 30 euros qui vous permettra de continuer votre séjour à l’étranger.

Dans le cas où vous comptez rentrer en France, le consulat pourra vous fournir un laissez-passer après vérification de votre nationalité et de votre identité.

Le consulat ne sera pas en mesure de vous fournir un duplicata de votre permis de conduire. Toutefois, le récépissé tiendra lieu de permis pour une période de deux mois.

Si vous vous retrouvez face à un problème d’argent en raison du vol de votre carte bancaire ou de votre argent, contactez au plus vite le consulat qui pourra vous indiquer la meilleure façon de vous faire parvenir de l’argent par vos proches par exemple, régler une facture ou vous avancer de l’argent sous garantie et exceptionnellement en cas d’urgence.

Dans le cas d’incarcération ou d’arrestation, vous pouvez demander que le consulat soit informé. Dès lors vous êtes sous sa protection. Il pourra s’enquérir du motif de votre arrestation, informer votre famille après votre accord et solliciter les autorisations nécessaires pour pouvoir vous rendre visite. Il s’assurera des conditions de détention et du respect des lois locales. Il pourra même vous proposer le choix d’un avocat pour vous défendre que vous deviez dans ce cas là payer. Si non, un avocat d’office assurera votre défense.

Si vous tombez malade au cours de votre voyage, le consulat pourra vous mettre en relation avec un médecin agrée par ses services et vous communiquera une liste de médecins spécialisés. Dans tous les cas, les honoraires seront à votre charge.

En cas d’accident grave, le consulat pourra prévenir votre famille et envisager avec elle les mesures à prendre pour entamer les soins nécessaires comme l’hospitalisation ou le rapatriement. Sur votre demande, le consulat peut se procurer les rapports de police et médicaux. Cependant, les frais engagés demeureront à votre charge. L’Etat ne s’en chargera que dans le cas d’une excessive gravité et sous condition d’un remboursement ultérieur et garanti.

Si vous avez connu une agression, ne manquez pas de prévenir les autorités locales et le consulat et faire une demande d’indemnisation auprès de la CIVI.




Sur la même thématique

  • No Related Post





.