Tout savoir avant de prendre un crédit

Finance / Budget

Vous avez des projets mais pas l’argent pour les réaliser. Dans ce cas, il est possible de souscrire à un crédit. Voilà quelques indications pour bien le choisir.

Cela dépend d’abord de ce dont vous avez besoin. Il y a deux sortes de crédit : à la consommation et immobilier. Le premier s’étale en général sur des périodes de moins de dix ans. Généralement, les crédits à la consommation sont souscris pour de gros achats, comme une voiture. En ce qui concerne le crédit immobilier, comme son nom l’indique, il est lié à tout ce qui concerne l’achat d’un logement, des travaux ou la rénovation. Contrairement au crédit à la consommation, c’est un emprunt à long terme, donc de plus de dix ans.

Remboursement et droit

Une fois que vous êtes décidé sur le type de crédit à prendre, votre banquier vous proposera deux modes de remboursements. La majorité des français préfèrent emprunter à taux fixe. Avec le banquier, on règle dès le départ le montant des mensualités sur le nombre d’années exactes du crédit. De plus, on n’a pas de surprises en ce qui concerne le taux d’intérêt. Ce système paraît donc plus sûr. Sinon, il existe les prêts à taux variable, ou révisable. A l’inverse du prêt à taux fixe, le taux d’intérêt est susceptible d’évoluer, selon les modalités du contrat. Les mensualités peuvent être par exemple revu à la baisse, et la durée du crédit allongé, dans le cas de difficultés financières par exemple. A noter également : plus l’apport au crédit est mince, plus vous allez devoir payer de grosses mensualités. Pensez donc bien à la somme d’argent dont vous disposez déjà pour votre crédit. Les professionnels conseillent d’avoir un apport d’au minimum 30% pour ne payer trop de mensualités. Mais, bien entendu, cela n’est pas toujours possible.

N’oubliez pas que des lois existent pour protéger le consommateur. Vous avez d’abord le droit de réflexion. Une fois le contrat de crédit établi, vous avez droit à un délai de réflexion de 15 jours avant de le signer. Si au final, vous n’êtes pas convaincu par la proposition, mais que l’avez tout de même validée, il est possible de vous rétracter. Le consommateur dispose de 7 jours pour annuler ce contrat à compter de la signature. Vous avez également le droit au principe de remboursement par anticipation. Par exemple, si vous touchez une grosse somme d’argent, vous pouvez vous en servir pour rembourser une bonne partie, ou même la totalité d’un prêt, selon les modalités du contrat. Enfin, vous pouvez stopper les remboursements dans le cas où le service est interrompu.

Carole Schirrer




Sur la même thématique

  • No Related Post





.