Week-end à Rome

Voyage / Tourisme

L’adage qui dit que tous les chemins mènent à Rome ne ment pas. Il serait dommage de ne pas visiter au moins une fois la capitale de l’Italie, symbole de l’histoire de la Botte à elle seule. A Rome, le passé est partout. Il est présent par les monuments, certes, mais les vestiges témoignent de l’héritage culturel de l’époque romaine. Dans la ville se mêlent ancienneté et modernité pour ne former qu’un, pour le plus grand bonheur des touristes. Les lieux à visiter ne manquent pas, entre le Colisée, le Forum, le Panthéon, la Place Saint-Pierre. On traverse facilement l’histoire de l’Italie en passant près de ces témoins de la culture italienne. Au delà de son histoire omniprésente dans ses rues, Rome est aussi une ville moderne. Yakitri vous propose des informations nécessaires si vous comptez vous y rendre.

Avant d’aller à Rome, sachez tout d’abord qu’une voiture sera un handicap. Privilégiez donc l’avion, ou le train de nuit. Pour ce dernier, comptez 14 heures de trajet au départ de Paris. Prévoyez donc de quoi manger, car la restauration à bord du train n’offre pas toujours un large choix. Par ailleurs, le voyage en avion est bien évidemment plus rapide, mais pas forcément plus cher. Au départ de Beauvais, la compagnie Ryan Air vous offre toutefois les vols bon marché. Sinon, la compagnie Easyjet assure des vols en partance d’Orly. Attention, il y a deux aéroports à Rome : Ciampino (au sud-est de la ville), et Fiumicino (au sud-ouest), ne les confondez pas.

Pour l’hébergement à Rome, il existe tout type d’hôtel. Bien évidemment, plus vous serez proches du centre de la ville, plus ce sera cher. Vous pourrez toutefois trouver des prix très compétitifs à proximité des gares. Réservez tôt à l’avance. Si vous êtes jeune et que vous n’êtes pas très regardant sur le confort, renseignez-vous sur les auberges de jeunesse. Vous pourrez trouver des chambres à moins de 20 euros par nuit.

Les transports en commun sont omniprésents dans la ville. Il existe une ligne de bus, deux lignes de métro et 7 lignes de tramway. Pour les transports publics, il n’y a qu’un seul système tarifaire pour tous le bus, tram, train et métro. Trois types de tickets existent pour le bus et le métro : le BIT est un ticket simple plein tarif au prix de 1 euro et utilisable pour tous les bus, métro et trams de la ville. Il permet un voyage de 75 minutes. Le CIS est un ticket hebdomadaire plein tarif au prix de 16 euros et à utilisation illimitée. Le CIS a également un équivalent journalier, le BIG, au prix de 4 euros.

Pour les visites de lieux touristiques, certaines entrées requièrent des réservations préalables, comme par exemple la villa Borghese. La ville de Rome vous propose une carte archéologique valable sept jours et au prix de 20 euros, qui vous permet l’accès aux 5 sièges du Musée National Romain, au Colisée, au Palatin, aux Thermes de Caracalla, à la Tombe de Cecilia Metella et à la Villa dei Quintili.

Si vous désirez acheter des souvenirs, les ruelles de Rome regorgent de petits boutiques, et vous trouverez forcément votre bonheur. Pour envoyer des cartes postales, rendez vous dans un tabac et demandez des « francobolli », soit des timbres. N’oubliez pas une dernière chose : les boîtes au lettres romaines sont rouges mais les boîtes du Vatican sont bleues. Bon voyage !

Assia Hamdi




Sur la même thématique

  • No Related Post





.